Yzé et le projet Ultima de Florent Marotta


Yzé va s’apercevoir que les plus méchants ne sont pas forcément ceux auxquels elle pensait lorsqu’elle a détruit le palimpseste. Ce tome deux de ses aventures va la conduire vers le projet ultima. 


Éditions Taurnada

Nb de pages : 270

Série : Yzé
 
Traducteur : /.
***
Catégorie : Fantasy jeunesse

***
Partenariat : Éditions Taurnada 

Challenge :..


Yzé a détruit le palimpseste et les tensions entre Wicce sont à leur comble. Mais cette petite victoire sur Ashahell a un goût amer, celui de la perte d’êtres chers. Le mystère s’épaissit autour de la jeune femme. Qui est-elle vraiment ? Pourquoi tous ces mensonges ? Les ennemis des Wicce s’agitent. Que prépare la Fraternité de la Lumière dont les membres multiplient les actions pour s’emparer d’une mystérieuse substance ? Et pendant ce temps, Ashahell fourbit ses armes pour se venger d’Yzé et enfin mettre la main sur elle.

Je remercie les éditions Taurnada pour la découverte de ce deuxième tome de la série Yzé de Florent Marotta.

Sortie 16 novembre 2017


Biographie

Florent Marotta est né dans la Loire en 1976.

Après une première carrière sous les drapeaux où il passe successivement de soldat à officier de police judiciaire, il œuvre maintenant au sein d’une mairie. Son amour pour l’écriture le pousse à composer des fictions sous forme de thriller ou de fantasy. Le Visage de Satan nous permet de retrouver Gino Paradio, son personnage fétiche, pour un thriller délicieusement satanique... Avec Yzé et le palimpseste, Florent nous ouvre les portes de son imaginaire.

Son Site

L’histoire

  •  Yzé et ses amis doivent affronter d’autres situations, d’autres monstres... 

Mon avis

La maison d’édition Taurnada m’a contacté, quelques jours avant la sortie de ce tome deux pour me le proposer n lecture. J’avais bien apprécié le premier, Yzé et le palimpseste, même si ce n’était pas un coup de cœur et j’en gardais un réel souvenir, ce qui est souvent bon signe.

Style et action

Ce roman, dans la lignée du premier, est bien écrit avec des mots simples qui s’acoquinent à de plus complexes, des phrases courtes qui gèrent l’action, de plus longues (je n’ai pas compté si elles étaient bien supérieures à 40 mots) pour les parties descriptives. Bref, une écriture souple et agréable qui entraîne le lecteur dans les différentes aventures vécues par les nombreux personnages du roman.

Les dialogues sont clairs, sans prises de risque énorme, mais sans tomber dans un style trop marqué qui ralentit la lecture, ou dans un langage adolescent qui pèse et dénature. Certes, c’est parfois sympa, ces discours fleuris, mais au bout de quelques pages, on s’en lasse.

Ici, la mesure et la maîtrise permettent de bien cerner les personnages, leurs émotions et de distinguer les jeunes des plus âgés ou plus anciens. Ceci dit, la mesure limite un peu la possibilité de s’approprier complètement les personnages. L’ensemble paraît comme feutré.

Enfin, je relevais quelques coquilles et petits défauts dans le premier tome, celui si est épuré et bien plus mature en écriture.

Évolution et pouvoirs


Les jeunes personnages évoluent bien, dans ce livre. Leurs pouvoirs se développent et ils rencontrent leurs limites. Ils s’aperçoivent aussi que les évidences sont souvent trompeuses... et que les plus méchants ne sont pas forcément ceux auxquels on pense en premier, mais ça, c’est une vérité fréquente en fantasy. Personnellement, je n’ai pas vraiment été dupée, du coup. Mais cela ne m’a pas empêché de lire ce livre rapidement et sans soupirs (marque de qualité !)

Nouvelle intrigue


Dans ce tome, si l’on poursuit la découverte de l’univers d’Yzé et des siens, l’auteur a su créer une nouvelle intrigue, basée sur quelques pistes déjà présentes dans le premier tome. Amené avec délicatesse, alors que le sujet fait froid dans le dos, cette intrigue mêle fantasy et un brin de SF.

L’imagination de l’auteur est à souligner ainsi que la gestion des trois branches menées de front : Yzé (et ses amis) Ashahell et les membres des « frères » de la partie religieuse. Néanmoins cette dernière partie est un peu en deçà des deux autres.

Il reste, au final, de nombreuses questions et le joli cliffhanger de la fin laisse sur une note d’envie.  Je lirai la suite avec plaisir.



Au final

Les mots pour : belle suite, belle progression des personnages, pouvoirs intéressants.

Les mots contre : légèrement prévisible et manichéen (un bémol ?)


En bref : un deuxième tome lu rapidement et dans lequel les éléments s’articulent clairement. L’action, la magie et un brin de SF en font une histoire jeunesse convaincante. 

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

Articles les plus lus (7 derniers jours)