Nouvelles : Kafka Franz, Quadruppani Serge

Science-Fiction à l’honneur cette semaine... 



Actuellement en pleine Beta lecture et membre d’un comité, mes lecture personnelles se résument à des nouvelles. Cet article en présente deux : un classique SF et une novella SF. 











La métamorphose – Franz Kafka

Éditeur : Folio Classique

Nb de pages : 144



Catégorie : nouvelle SF Classique

Challenge : ABC 2018.

« Lorsque Gregor Samsa s’éveilla un matin au sortir de rêves agités, il se retrouva dans son lit changé en un énorme cancrelat. [...] « Que m’est-il arrivé ? » pensa-t-il. Ce n’était pas un rêve. [...] « Et si je continuais un peu à dormir et oubliais toutes ces bêtises », pensa-t-il, mais cela était tout à fait irréalisable, car il avait coutume de dormir sur le côté droit et il lui était impossible, dans son état actuel, de se mettre dans cette position. Il avait beau se jeter de toutes ses forces sur le côté droit, il rebondissait sans cesse sur le dos. »

Relecture

Mon avis

J’ai lu Kafka lors de mes études et plus tard, pour le plaisir. Cette année, j’avais envie de relire cet auteur qui a su m’emporter dans ces mots. Et puis, j’aime bien, de temps en temps faire un retour sur ces auteurs classiques qui ont bercé mes soirées...

Ici, donc, pas une véritable découverte, mais un texte puissant, touchant qui nous entraîne dans les pensées d’un homme au réveil troublé par une métamorphose : le voilà transformé en insecte. Pas une petite bestiole insignifiante, non, un monstre à taille humaine !

Après des débuts difficiles pour apprivoiser son corps, il se cache sous un canapé pour ne pas effrayer sa tendre sœur, la seule à encore s’occuper de lui et le nourrir. Avec un reste d’humanité, il al trouve adorable. la douche sera froide, car au fil des mois, il s’apercevra qu’elle, tout autant que ses parents, ne le donne à manger que pour mieux l’enfermer, le calfeutrer dans une chambre...

Les monstres, finalement, ce sont ces parents qui répudient Gregor alors qu’il leur a consacré sa vie, travaillant pour les nourrir et rembourser leurs dettes. Affaibli, blessé, handicapé, il est abandonné à son sort, isolé, caché.



Nausicaa Forever : Aventures d’une jeune fille ordinaire dans Un Autre Monde Possible – Serge Quadruppani  

Éditeur : le rocher

Nb de pages : 138

Catégorie : nouvelle SF

Challenge : ABC 2018.

Dans un futur proche qui ressemble très fort à notre présent, la jeune Nausicaa est contactée par les Tombés du Ciel, une étrange secte de rescapés, fils du Sud tombés du train d’atterrissage des avions sur les tarmacs du Nord. Ils lui demandent de cambrioler le Grand Convoi d’or. Sa capacité à n’être pas là va-t-elle lui permettre de mener à bien cette mission, avec l’aide de Personne – la voix des gueux en révolte sur le plus vaste dépôt d’ordure de la planète, quelque part en Chine ? Ou bien s’agit-il d’un simple jeu vidéo que lui a mis entre les mains Amandine, la représentante d’une ONG qui se consacre à une importante tâche réelle dans l’univers réel poser des prothèses ? Les Belleville de Partout, ce mouvement de rupture radicale avec l’économie, sont-ils seulement le fantasme de deux amoureux au début du XXe siècle dans le nord-est de Paris ?

Mon avis

J’ai découvert ce livre lors du challenge ABC 2017. Comme la lettre Q reste difficile, surtout en SFFF, cette novella a rapidement trouvé place dans ma bibliothèque.

Les premières pages m’ont surprise, mais le style volontairement joueur de l’auteur m’a permis de continuer ma lecture, amusée par les nombreux jeux de mots et/ou répétitions plus que volontaire et affirmée. Drôle, loufoque même, comme un ode à Kill Bill ou Tim Burton, ou encore Hayao Miyazaki pour le titre (Nausicaa et la vallée du vent – mais le film n’a absolument rien à voir)

Par la suite, je me suis perdue. Le délire de l’auteur et le manque de cohésion du texte, d’intrigue véritable, fil rouge nécessaire au lecteur m’ont dérouté. Je ressors de cette aventure avec le sentiment de ne pas avoir tout saisi. Mais, je ne suis apparemment pas la seule, et je vous invite à lire deux avis : chez Belial et chez ActuSF.

***

En bref : deux histoires différentes, lues rapidement. Je ne vous conseille pas la seconde, mais la première est vraiment à découvrir.  

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)