Bilan lecture printemps 2022 - [1/2]


 


 

Peu d'articles postés au printemps, et pour cause, j'ai lu pour la sélection du prix Aventuriales 2023 ! oui, 2023...  

Je tiens à remercier tous les éditeurs qui nous ont gracieusement envoyé les livres du prix !

Faq de ces articles

  • Pourquoi le titre comporte la mention 1/2 ?

Dans ce premier article je vais parler de quatre livres et un second en présentera quatre autres. 
  • Pourquoi est-ce que je ne poste pas un article pour chaque livre ? 
Pour des tas de raisons, mais surtout par manque de temps ! 
  • Tous les livres lus sont présentés ?
Non, je ne présente jamais les livres qui ne me satisfont pas, ou que je n'ai pas terminé. Mon but est de faire découvrir des livres, pas de critiquer ou de donner un ressenti négatif.
  • Ceux présentés seront sélectionnés ? 

Je ne suis qu'une voix dans le comité de sélection ! 

Pour rappel, nous sélectionnons 5 à 6 livres, et ces deux articles en présentent 8 (donc déjà, mathématiquement... ils n'y seront pas tous) 

Enfin, pour éviter toute analyse bizarre, les livres sont présentés par ordre alphabétique...

Liste des livres (les 8)

Dans cet article

  • L'Apocalypse selon Sandra de Céline Saint-Charle - Éditions Livr's
  • Cavale royale de Elodie Serrano - Éditions Malysa
  • Dealers de nuages de Stéphane Desienne - Éditions du 38
  • La cité des larmes de Camille Anssel - éditions Ex Aequo

Dans le prochain

  • La rumeur des racines de Julie David - Éditions le chat noir
  • Marie de Pluie de Pauline Sidre - Ogmios éditions
  • Myala, seconde chance de Lilian Peschet - Éditions du 38
  • Un fil à travers les nuages de Anaïs Sorrentino - éditions HPF


L'Apocalypse selon Sandra de Céline Saint-Charle

Éditions Livr's  - Fantastique – alerte scènes gores - violence

 Quelle belle surprise que ce roman ! Alors que le résumé me laissait    perplexe (oui, le zombies... ) j'ai été agréablement conquise par la deuxième partie du livre.  
 
 La première a été survolée, grâce à mes collègues du prix qui m'ont gentiment alerté sur la présence de certaines scènes. Si vous suivez ce blog, vous savez que je n'aime ni les tripes à l'air, ni le sang versé à outrance, ni les trucs bien gores. Vous voilà prévenus ! 

 Ceci dit, l'humour de l'autrice et les réparties cinglantes des personnages allègent ces passages qui m’auraient définitivement écartés de ce roman. 
 
L'aventure vécue par les zombies révèle, au fil de leurs pas, des personnages touchants. 
 "Après avoir côtoyé Sandra et sa meute, vous ne verrez plus jamais les zombies de la même façon."
Et bien, c'est vrai ! et je remercie Céline pour avoir réussi a me faire regarder ces être d'une autre façon : moins dégoutée, moins sectaire. 
 
*-*-*-*

Cavale royale de Elodie Serrano

 Éditions Malysa SF – alerte mort d'un animal
 
Je lis peu de SF (oui, j'en lis de plus en plus, grâce au prix) parce que souvent je suis perdue par des trucs incompréhensibles : parsec et autres joyeusetés qui m'obligent à prendre un dico. Alors, certes, c'est bien d'apprendre en lisant, mais ça casse bien le rythme, voir l'envie de reprendre la lecture ! 
 
Ici, Elodie a su éviter tous ces trucs d'hyperespace et traiter son roman comme une aventure fantasy dans l'espace. Les descriptions des vaisseaux sont aussi rapides, sans tomber dans des tas de détails aussi barbants que techniques. Du coup, je conçois que pour les fans de pure SF, ce soit un peu décevant.
 
Le personnage atypique ne serait-ce que par son âge, son chien et les petites touches fantasy m'ont permis de terminer la lecture en deux voyages en train (pour me rendre aux Imaginales)
 
Agréable, cette aventure m'a amusée. 

*-*-*-*

Dealers de nuages de Stéphane Desienne

 Éditions du 38 SF – alertes (scènes de combat, morts violentes)
 
Roman postapocalytique, avec une héroïne qui vole et vole des nuages... 
 
Si quelques scènes m'ont fait tiquer (vivant avec un pilote... je sais que certains passages sont impossibles) l'ensemble est assez sympathique. Les personnages sont attachants, leur devenir intéressant. 
 
Bien qu'un peu prévisible, l'intrigue tient la route (des airs) et nous entraine dans une mini enquête où chacun devient suspect... 
 
Le passé et les causes de l'apocalypse, le présent et ces enjeux de survie, Stéphane a su marier les âges, les souvenirs et les actions, dans un roman dynamique, empli de sentiments et de raisonnements sur un avenir sombre de notre planète. 

  *-*-*-*

La cité des larmes de Camille Anssel

 Editions Ex Aequo Fantasy – alerte scènes de combat, scènes macabres.

De la fantasy dynamique, avec des personnages un peu clichés, certes, mais qui évoluent bien.

Quelques scènes sont prévisibles, d'autres peu crédibles (la scène du tableau...), mais j'ai passé un bon moment en compagnie de cette équipe de bras cassés. 

Motivés à comprendre qui a semé la zizanie dans leur ville à grand coup de charniers, qui a implanté un virus bizarre, la Princesse Sanguinaire et ses acolytes vont repartir en bataille. 
 
Semé de digressions sur le passé des personnages, l'intrigue nous emmène dans les tréfonds de la ville, puis dans un pèlerinage sur les traces de leurs passés. 
 
Combats, escarmouches, magie, les principaux atouts de la fantasy sont présents. 

  *-*-*-* 

Suivez le blog 





 

Newsletter

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

Articles les plus lus dernièrement.

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation. Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite. Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par Follow.it (https://follow.it )