Anergique de Célia Flaux


Suivez l'aventure d'une enquêtrice douée de magie, de Londres à Surat, en Inde, dans ce roman fantastique, tenité d'uchronie et de stempunk, Anergique de Célia Flaux.


Anergique Célia Flaux

Éditions ActuSF (Naos)


Nb de pages : 260.

Série : / 

*** 
Traducteur : /.
Illustration : Zariel

***
Catégorie : Fantastque - Uchronie
Partenariat : ActuSF 
Challenge : ABC 2021.

Angleterre XIXe siècle. Lady Liliana Mayfair est une garde royale, mais aussi une lyne capable de manipuler la magie. Elle et son compagnon Clément partent en Inde sur les traces d’une violeuse d’énergie. Leur unique piste : Amiya, la seule victime à avoir survécu à la tueuse.

De Surat à Londres, la traque commence. Mais qui sont véritablement les proies ?

Remarquée avec Le Cirque Interdit (Scrineo), Célia Flaux nous plonge cette fois dans une palpitante aventure victorienne, entre steampunk et magie.

978-2-37686-334-2
Parution : 22 janvier 2021 

Ce livre m’a été offert par els éditions ActuSF que je remercie. 


Biographie

Rêveuse et étourdie, ces mots lui jouent souvent des tours, mais Célia Flaux ne s’en plaint pas, car sa Muse lui souffle des histoires envoûtantes au creux de la nuit.

Elle écrit des contes d’hier, des nouvelles d’aujourd’hui, mais aussi des romans de science-fiction et de fantasy. Sous couvert de suspens et d’aventure, elle y aborde les thèmes qui lui tiennent à cœur : dépasser les préjugés, avancer vers l’acceptation de soi et la compréhension des autres.

Elle travaille ses textes avec le soutien de Cocyclics, un collectif d’auteurs de l’imaginaire qui pratiquent l’échange et l’entraide pour améliorer leurs textes.

Source ActuSF

Autour du livre

  • Présentation du livre par Célia Flaux sur la chaîne YouTube De quoi ça parle

Mon avis

Connaissant Célia, que nous avons eue comme invitée aux Aventuriales, et qui est même venue cette année en visiteuse, je ne pouvais qu’accepter la proposition des Éditions ActuSF de découvrir ce roman. 


Pas de TW, mais un résumé…


Dernièrement, j’ai abandonné la lecture d’un roman qui ne contentait pas d’alerte sur un viol. Vous pourriez donc trouver bizarre que j’aie lu ce livre. Et bien, la différence est là, justement : la mise en garde.  
 « sur les traces d’une violeuse d’énergie »
Le résumé est explicite et mes amies, ayant suivi le challenge sur Cocyclic (voir l’interview ci-dessus), m’ont aussi averti sur LA scène qui pourrait me choquer.  

Du coup, c’est passé sans heurt. Sans sentiment d’avoir été choquée, blessée, d’avoir été poussée à lire ce que je n’ai pas envie de lire.

Le livre ne comporte pas de violence sexuelle, mais une violeuse d’énergie, qui accule une victime et puise dans ses chakra. Même si cela peut vous sembler moins violent, cela reste un acte sans consentement. 


Lyne et Dena


La magie particulière de ce roman s’axe sur plusieurs préceptes, et notamment du passage d’énergie entre les dena et les lynes. En dire plus dévoilerait une grande part de l’intrigue. 

J’ai apprécié que les couples dena/lyne soient intersexes. Dans cette uchronie, pas de justification, pas d’explication, juste une simple normalité. Merci. 

La magie se lie à l’énergie et certains personnages sont capables d’une grande force, d’envoyer des boules d’énergie ou encore de créer des boucliers. Le tout est saupoudré dans l’intrigue, comme ces éclaireurs de lampadaires, dans Londres.  


Londres, Inde, aventure et voyage



L’histoire se déroule dans deux lieux, Londres et l’Inde qui en a été longtemps une colonie. Ce sujet n’est pas abordé, même si les comportements des personnages marquent bien les différences entre les lords et les serviteurs… 

Entre les deux, des dirigeables permettent un déplacement rapide. Heureusement, car l’intrigue souffrirait grandement de cette possibilité, si les trajets duraient de longues semaines. Cette petite touche amène le côté steampunk annoncé par le résumé. Malheureusement, c’est la seule. 

L’héroïne, Lady Liliana Mayfair, se rend en Inde pour enquêter sur cette violeuse redoutable qui épingle les Dena sur son tableau de chasse et les laisse vides et morts derrière elle. Elle y rencontre Amiya Sathoul, seul survivant. 

L’alternance narrative du roman se focalise sur ces deux protagonistes (avec quelques rares exceptions) et, dans chaque chapitre, on suit tour à tour l’aventure vue depuis leur point de vue, en conservant la chronologie. La narration à la première personne m’a, bien sûr, dérangée et joue dans l’appréciation globale. Toutefois, le style est agréable, les descriptions simples, les scènes d’actions aisément compréhensibles. 

Le livre fait 260 pages et quelques descriptions l’auraient magnifié en ajoutant une rondeur stylistique que l’on aperçoit par touche. Trop peu, à mon goût. 


Au final

Les mots pour : intrigue, enquête, magie, lyne et dena, homosexualité normalisée. 

Les mots contre : style irrégulier, manque de descriptions


En bref : Un livre intéressant. Une aventure bien menée, une enquête policière présente sans tomber dans les clichés, mais quelques langueurs et une irrégularité dans le style. Bon livre jeunesse. 

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par FeedBurner.