La mer infinie de Rick Yancey (série)


Les héros de ce deuxième tome de la série la 5e vague vont découvrir que la vérité est parfois bien différente de ce que nos esprits voudraient croire. La mer infinie de Rick Yancey va encore plus les troubler, les isoler...


Éditions Robert Laffont (R)

Nb de pages : 401

Série : La 5e vague.

Traducteur : Francine Deroyan.

***
Catégorie : SF jeunesse

***
Partenariat : / 

Challenge : ABC et ABC imaginaire 2017.


Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d’habitants ? Retirez aux hommes leur humanité...

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l’espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l’hiver en espérant le retour rapide d’Evan Walker, ou se mettre en quête d’éventuels survivants avant que l’ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s’abaisser ni à quelles hauteurs l’humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.

La série se compose de 3 tomes :

  • La 5e vague, tome 1 
  • La 5e vague, tome 2 : La mer Infinie 
  • La 5e Vague, tome 3 : la dernière étoile



Biographie

Ajouter une légende

Rick Yancey est né à Miami en ??

Diplômé de l’université de Yale, il décide en 2004 de se consacrer à sa passion, l’écriture. Passionné des légendes arthuriennes, il est auteur de nombreuses pièces de théâtre et de deux romans pour adulte.

« Les Extraordinaires Aventures d’Alfred Kropp » est son premier roman d’une trilogie pour adolescents.

Son site 


L’histoire

  •  Ce livre narre la suite des aventures de Cassie et ses amis, dans un monde dévasté. Quelques enfants cherchent à survivre. 

Mon avis


J’ai choisi ce livre en lettre Y pour mon ABC imaginaire. L’année avançant, j’ai aussi décidé de valider le Y du challenge ABC avec cette lecture. J’avais bien aimé le premier tome, La 5e vague, même si ce n’était pas un coup de cœur.

Ringer ! 

Les premiers mots m’ont dérouté. La narratrice change et ce n’est plus Cassie/Sullivan que nous suivons dès le début, mais Ringer. Or, je ne me souvenais absolument pas de ce personnage. J’ai donc mis quelques pages à comprendre qui elle était.

Fort heureusement, l’auteur effectue quelques rappels au cours des pages du roman (tout au long du livre, d’ailleurs). Ceci — ajouté à l’apparition, enfin, de Cassie, Zombie et Sam dès la deuxième partie — m’a permis de me raccrocher à l’intrigue.

Paranoïa. 


La paranoïa est toujours fortement présente. Axe principal du roman, elle pousse les personnages ans leurs retranchements. Maintes fois, les questions et les doutes reviennent, sur les uns et les autres. Pas un seul personnage n’échappe aux suspicions du petit groupe.

Ah, si peut-être Grâce (une nouvelle) qui ne cache absolument pas son jeu et son appartenance aux silencieux.

Il en découle un texte sombre, souvent répétitif, agrémenté de violences verbales et physiques. Les dialogues sont empesés de pensées noires et redondantes. Les idées tournent en boucle et l’auteur revient sur les sujets, une fois par l’un, une fois par l’autre. Tout cela alourdit le texte, le ralenti. Un peu dommage.

Chronologie perturbée


Un des points appréciés dans le premier tome a disparu : la conservation de la chronologie !

Ici, les passages se suivent dans le livre, mais des écarts surgissent entre les différentes parties. Alors que le groupe Ben/Zombie-Cassie et les petits vivent les événements sur deux trous jours, Ringer subit les sévices de Vosh et son équipe durant un bon mois (difficile d’être précis, sur ce point, puisque la demoiselle a un peu perdu le fil).

Entre ce bémol et quelques incohérences, heureusement que les personnages sont attachants, le texte souple et les descriptions riches. Les qualités compensent les « défauts ».

J’avais pointé une trop grande prévisibilité dans le premier tome, j’ai la sensation qu’elle s’est amenuisée dans celui-ci. Deux ou trois scènes m’ont (agréablement) surprise.

Et la fin ? 


La dernière partie est plus vive, centrée sur de l’action et une Ringer ranger. Jeu de mots facile ? Oui, je l’avoue, mais la tournure prise par l’intrigue a conduit l’auteur à une sorte de Deus Machina avec insufflation de pouvoirs incommensurable à cette jeune femme.

Néanmoins, c’est cette partie qui me poussera à lire le troisième tome, par les nombreuses révélations qu’elle comporte.  

Au final

Les mots pour : Paranoïa, révélation de la dernière partie, personnage de Sam

Les mots contre : langueur et longueurs, redondance d’idées, incohérences.

(explication de la grille de notation)
Style : 4/5
Intrigue : 3,5/4
Personnages  : 2,5/4
Écriture : 2 Crédibilité : 1,5
P principal (aux) : 1,5/3
Narration : 1 Action : 1
P secondaires : 1/1
Description : 1 Violence/Tendresse : 1
Temps et espaces : 1/2
Sensation générale : 1,5/3
Rythme général : 1/2
Total : 13.5/20

En bref : un deuxième tome sympathique, malgré un début déroutant. L’intrigue avance peu, au début du livre, pour s’emballer à la fin. Les personnages récurrents évoluent peu, mais Ringer m’a agréablement surprise.  

1 commentaires :

Frankie a dit…

Je sais que certains ont été déroutés par le changement de narrateur mais franchement j'ai beaucoup aimé suivre Ringer dans ce tome 2. Ce qu'elle vit est très prenant. J'ai hâte que tu lises le tome 3 car j'aimerais bien savoir ce que tu en penseras :)

 

Les mots d'un autre

Les mots d'un autre
"Que d’autres se flattent des livres qu’ils ont écrits, moi je suis fier de ceux que j’ai lus" [Luis-Borges]

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)