Anne : La Maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery


Une jeune fille dynamique vient perturber la vie tranquille d'un village. Découvrez Anne, pétillante héroïne de la saga Anne, dans ce premier tome : La Maison aux pignons verts de Lucy Maud Montgomery


Éditions Presses de la cité

Nb de pages : 334.

Série : Anne (T1) 

*** 
Traducteur : Henri-Dominique Paratte.
Illustration :

***
Catégorie : Classique Jeunesse
Partenariat : /
Challenge : ABC 2019.


Née en Nouvelle-Écosse. Orpheline à trois mois. Anne est récupérée par une série de familles d’accueil. Malgré la pauvreté, elle parvient à s’évader de sa sombre existence grâce à son imagination débordante. Elle lutte pour rendre les circonstances acceptables. Recherche des âmes sœurs et trouve dans les livres une certaine consolation, tout en rêvant de fonder un jour sa propre famille. Curieuse, inventive, amoureuse de la vérité, Anne fait déjà preuve du sens de l’émerveillement et de l’espoir qui la caractériseront sa vie durant. Ce roman relate les événements à la fois tristes et loufoques de la vie de la rouquine à l’esprit débridé avant qu’elle ne se rende chez les Cuthbert, à l’Ile-du-Prince-Edouard...




Biographie

Lucy Maud Montgomery née en 1874 et décédée en 1942)

Auteure canadienne, sous le nom de LM Montgomery, elle a publié plusieurs séries, dont la plus connue : Anne of Green Gables. Le livre fut un succès immédiat.

Le site dédié à l’auteure

L’histoire

  •  Une jeune orpheline se voit adoptée par erreur, à la place d’un garçon, par un drôle de couple. Elle va révolutionner leur vie et celle du voisinage... 

Mon avis

Je voulais lire ce roman depuis plusieurs années et j’avais décidé de le glisser dans mon ABC 2019. Le hasard des lectures et des recherches pour les articles de ce blog, notamment pour les orphelins en littérature jeunesse, l’a propulsé en haut de la pile.


Petite rouquine.

Le style impeccable, les descriptions riches et l’esprit enjoué de Anne, l’héroïne, font de cette lecture un ravissement ! C’est drôle, vivant, frais tout en étant bourré de « bons principes moralisateurs » qui m’ont fait lever le sourcil à plusieurs reprises.

N’oublions pas que cela a été écrit en 1905 (et retravaillé pour être publié en 1908). L’éducation d’une jeune fille n’était pas celle que nous connaissons, bien que cela se passe au Canada sur l’Ile-du-Prince-Édouard, moins coincé que l’Angleterre de l’époque, et que par certains côtés, cette demoiselle soit très moderne.

Sa vision des gens et de la région où elle va habiter rend le livre merveilleux et j’avoue que j’aimerais bien visiter cette île, tant j’ai aimé la découvrir entre les pages de ce livre. Ceux qui me connaissent savent que je rêve d’aller un jour au Canada ^^.


Le mot du livre

https://www.entre2escales.com/5-raisons-de-decouvrir-lile-prince-edouard/

J’ai choisi de parler, aujourd’hui d’Île-du-Prince-Édouard.

L’Île-du-Prince-Édouard est la plus petite province canadienne, constituant à peine 0,1 % de la superficie terrestre totale du Canada. Elle est située dans le Golfe du Saint-Laurent et est séparée de la Nouvelle‑Écosse et du Nouveau-Brunswick par le détroit de Northumberland. (source
Le sol y est rouge, les plages immenses et le climat tempérés. Malheureusement, le feu et les cultures intensives ont ravagé le décor dépeint par LM Montgomery.

Bien que proche du Québec, la majeure partie de la population parle anglais (91 %).
L’agriculture est l’une des ressources les plus importantes de la province. Les pommes de terre constituent sa récolte la plus importante.
C’était déjà le cas dans les années 1900, puisque les personnages du livre sont des agriculteurs/fermiers. Des gens du peuple, dont il est facile de comprendre la vie.

Pour aller plus loin, vous pouvez regarder cette courte vidéo : L’île du Prince Édouard en 120 secondes. Bien sûr, cela présente l’île de nos jours.


Aventure rocambolesque ? 


Pour en revenir à Anne et au livre, après cet interlude géographique, c’est une histoire classique, dans la lignée des aventures de Sophie (Les Malheurs de Sophie, écrit par la comtesse de Ségur et publié en 1858). Certains rapprochent le livre d’Alice au pays des merveilles, qui se déroule dans des époques similaires (roman écrit en 1865 par Lewis Carroll), mais Anne ne contient pas de part fantastique, de voyage initiatique dans un pays merveilleux.

C’est donc bien plus proche des aventures de Sophie, avec des déboires amicaux, des relations fortes, des bêtises. Surtout des bêtises.

Les deux jeunes filles veulent bien faire et se faire aimer. En cela elles se ressemblent. Et elles ont toute mon affection, comme Alice, d’ailleurs.


Étude de mœurs 

Le dernier point que j’aborderai, c’est l’importance de ce genre de romans qui nous apportent, à travers une aventure, les mœurs en cours dans ces époques. La vie des enfants, de leurs parents, les modes d’adoption, l’école (mixte en 1908 ! dans cette province canadienne). Tous ces éléments sont d’une grande richesse.

Or, j’aime toujours autant apprendre en lisant.

A noter que les pignons sont des formes triangulaire apposés sur des maisons, souvent agrémentés de fenêtres.


La suite ? 


Je n’en fais pas une priorité, mais ce sera avec plaisir que je découvrirais les aventures de Anne. 

Au final

Les mots pour : style ; aventure, personnages très attachants.

Les mots contre : /.


En bref : une très belle aventure jeunesse avec des personnages attachants et très vivants. De bons sentiments, une héroïne dynamique et pleine de bêtises, en plus d’être une adorable conteuse. À lire absolument ! 

1 commentaires :

Frankie a dit…

Il est aussi dans mes prévisions de lectures pour cette année, j'espère le lire en août ou septembre.

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par FeedBurner.