L’œil du chaos de Jean-Marc Dhainaut


Et si demain, une éruption solaire venait tout arrêter sur terre ? Découvrez l'aventure vécue par Théo, un jeune héros de ce Thriller fantastique de Jean-Marc Dhainaut.



Éditions Taurnada


Nb de pages : 256.

Série : / 

*** 
Traducteur : /.
Illustration :

***
Catégorie : Thriller fantastique
Partenariat :  Taurnada
Challenge :.

Tandis qu’une canicule sans précédent frappe l’Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance…
Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s’écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard.
Théo est alors loin d’imaginer l’incroyable mission de survie et d’espoir que le destin lui réserve.

Un thriller d’anticipation à la frontière du réel, percutant et chargé d’émotions.


ISBN 9782372580885 –sortie le 08/07/2021

 Ce livre m’a été offert en avant-première par les éditions Taurnada, que je remercie.

 


Biographie

Jean-Marc Dhainaut est né dans le nord de la France en 1973, au milieu des terrils et des chevalements. L’envie d’écrire ne lui est pas venue par hasard, mais par instinct. Fasciné depuis son enfance par le génie de Rod Serling et sa série La Quatrième Dimension, il chemine naturellement dans l’écriture d’histoires mystérieuses, surprenantes, surnaturelles et chargées d’émotions. Son imagination se perd dans les méandres du temps, de l’Histoire et des légendes. Il vit toujours dans le Nord, loin d’oublier les valeurs que sa famille lui a transmises.

source : Taurnada éditions


Autour du livre


Mon avis

Les éditions Taurnada me proposent des romans régulièrement, mais je deviens de plus en plus frileuse et j’apprécie de moins en moins les romans noirs, glauques, violents et/ou gores. J’ai donc refusé plusieurs romans, ces derniers mois, grâce aux conseils de l’éditeur qui a compris mon positionnement, sans se détourner de ce blog. 
 
Mais cette fois, le résumé  m’alléchait et j’ai décidé de tenter le coup. 
 

Fantastique et Thriller

 
Bien sûr, le côté fantastique a beaucoup aidé dans ce choix : « les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance… » 

Les premières pages m’ont paru un peu faciles, classiques et, sans véritable engouement, j’ai avancé dans l’intrigue. L’écriture efficace de l’auteur aide à tourner les pages rapidement : simple, sans fioriture, mais sans défaut majeur , même si je regrette (comme souvent) les verbes ternes qui abondent. 
 
Et puis, peu à peu, j’ai été conquise par l’ambiance. Sans grandiloquence, les éléments du thriller soulignent l’intrigue et la rendent crédible. J’ai un peu blêmi, lors de certaines scènes, comme celle de « l’autoroute »… (oui, vous devez lire pour comprendre !), mais, c’est tellement crédible, avec des comportements raccord avec nos sociétés, des pilleurs, des voleurs opportunistes, des gens qui raisonnement dans l’immédiateté, lâchement, violemment. 
 
Ce livre n’apporte pas de solution, il montre. Il pointe du doigt les horreurs des hommes face à des événements incompréhensibles. Après une petite pique envers les réseaux sociaux (qui, je vous le rappelle, sont capable de s’enflammer pour la couleur d’une robe !), l’auteur a joliment montré la solitude de son héros, considéré comme un menteur, alors qu’il n’annonçait que la vérité. 
 

Écolo et humaniste

 
Ce pamphlet de la situation actuelle, avec une planète en souffrance, une météo qui chauffe et des annonceurs qui ne sont pas écoutés, vaut a lui seul le détour par ce roman. La canicule évoquée, rappelle celle des derniers étés et de ceux à venir ! Avec 49° 6 au Canada ces derniers jours, les détracteurs du réchauffement climatique doivent avoir chaud, non ?  
 
Les conséquences : baisse des nappes phréatiques, goudron qui fond, augmentation des décès, avec les plus faibles en premier. Bref, ce que nous avons déjà vécu et vivrons encore.
 
Jean-Marc a ajouté les ruées des gens vers la campagne, avec d’énormes bouchons sur les routes. Et les saccages, les pillages. 
 
Et la survie.
 
 

Nouvelle vie

 

Car l’être humain a cette capacité : affronter. Si certains préfèrent saccager et détruire, parfois gratuitement ou pour la sensation fugace d’exister, d’autres bâtissent, construisent, avancent et soignent.

Théo, le jeune héros de ce roman, va trouver une aide précieuse au cours de ce roman. Car, tous les hommes n’ont pas sombré dans le chaos et l’égoïsme. Entre survivalisme et volonté de retrouver les siens, le destin de Théo va le mener dans une aventure humaine.

L’évolution des personnages, les relations entre eux, et les quelques digressions, donne une belle teinte à ce roman, celle de l’espoir !



Au final

Les mots pour : aventure humaine, survie, crédibilité, anticipation.

Les mots contre : quelques légers bémols.


En bref : un polar fantastique lu rapidement, avec de belles scènes humaines. Pas trop gore, pas trop violent, et avec un apport fantastique intéressant.

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Newsletter

Obtenez les nouveaux articles par mail :

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par Follow.it