Conséquences d'une disparition de Christopher Priest


Et si ce que vous pensez vrai n’était qu’illusion ? Si tout n’était qu’artifice ? Suivez Ben dans sa découverte d’une vérité à travers les mots succulents de Christopher Priest dans Conséquences d’une disparition.

Éditions Denoël (Lunes d’encre)

Nb de pages : 336.

Série : / 

*** 
Traducteur : Jacques Collin.
Illustration :

***
Catégorie : Science-Fiction 
Partenariat : Denoël
Challenge : ABC 2018.


2000. Ben Matson noue une relation passionnée avec Lilian Viklund. Il ne le sait pas encore mais, dans moins d’un an, la jeune femme aura disparu. Plus de vingt ans après, le décès de Kyril Tatarov, un scientifique de renom que Matson a jadis interviewé, fait la une des journaux, alors que les débris de ce qui ressemble à un avion sont retrouvés dans l’Atlantique, à une centaine de miles des côtes américaines. Ces deux événements, a priori sans rapport, replongent inexorablement Ben dans les souvenirs de son histoire avec Lil. Se pourrait-il qu’il y ait un lien entre la disparition de la jeune femme, celle de Tatarov et celle d’un avion inconnu ? Et le monde que nous connaissons serait-il en train d’en subir les conséquences ? Christopher Priest entremêle avec brio les différents fils de son histoire et l’Histoire. Conséquences d’une disparition propose une perspective nouvelle sur un événement récent et marquant de l’histoire contemporaine : les attentats du 11 septembre 2001.

Titre original : An American Story (2018)  -   Sortie : 13 Septembre 2018  -  ISBN : 9782207141663

Ce livre m’a été offert par les éditions Denoël que je remercie.


Biographie


Avant de commencer à vous parler de ce livre, je vais vous parler de l’auteur. Je suis membre de l’association des Aventuriales qui gère le salon éponyme et cette année, Christopher Priest était l’un de nos deux invités d’honneur, avec Charlotte Bousquet. 

J’ai donc eu la chance de le rencontrer et de discuter avec lui. C’est un homme charmant que je vous invite à découvrir s’il vient présenter son livre par chez vous. 

Comme j’avais reçu ce livre peu de temps avant le salon, je l’ai pris et fait dédicacer. Nous avons évoqué le texte, un sourire aux lèvres. 

L’histoire


Mon avis

Les premiers mots m’ont happé. Les derniers (avant la postface) m’ont laissé le sentiment que cette histoire aurait pu être vraie.

Délicatesse


Ce livre est doux, délicat et aborde avec une grande finesse le deuil d’hommes et de femmes confronté à l’ignominie d’une perte brutale, inexpliquée et hyper médiatisée. Déjà, la mort d’un proche est compliquée à vivre, à accepter. Mais le temps efface peu à peu les stigmates douloureux. La mémoire s’effiloche. Les souvenirs des bons moments restent, un sourire, une attitude.

Mais quand les médias vous balancent, années après années, les images de ce cruel anniversaire, que vous voyez tous les 11 septembre les avions percuter tour à tour les jumelles du World Trade Center, votre mémoire se ravive, votre cœur s’accélère, votre souffle halète et les larmes pointent à vos cils.

Je sais ce que je faisais ce jour-là. Exactement. Ces événements ont marqué notre monde.


Complot


Christopher Priest a choisi de les aborder différemment, en traitant une histoire dans l’Histoire. Il a effectué de nombreuses recherches sur tous les sites, livres et articles sortis sur le sujet. Empli de questions et de réflexions qui poussent le lecteur a se poser à son tour d’autres questions, ce livre dévoile toutes les/de nombreuses théories complotistes.

Je ne m’étais jamais penché sur le sujet. Peut-être par naïveté ? Je n’ai pas pour autant cautionné les images et interprétations des médias, je n’ai, par exemple, pas cru les raisons qui ont poussé les USA suivis par l’Angleterre à attaquer l’Afghanistan. Néanmoins, je n’ai pas été voir plus loin. Tout cela m’a semblé d’une extrême violence et disproportionné, à l’époque.

Aussi, découvrir toutes ces hypothèses entre effectivement complètement dans une vision uchronique. Comme si cette vérité abordée restait fictive.

L’art de l’auteure st d’amener le lecteur dans son univers, dans son texte. C’est une réussite !


Composition et alternance.

Même si je n’avais pas apprécié ma précédente lecture de cet auteur, L’inclinaison, j’avais déjà souligné la qualité de conteur et son adorable façon de tourner les phrases, de nous emporter dans son récit.

Ici, l’alternance des périodes donne un souffle intéressant au livre. On bascule de 2001 à nos jours, en passant par 2006... puis, on revient en ces temps-ci, pour rebasculer. Bref, on change de période et à chaque fois, on avance dans l’intrigue, on découvre des détails que le premier chapitre avait juste susurrés. Ce découpage donne un rythme alléchant et pousse à tourner les pages.

Les personnages sont charismatiques, leurs sentiments profonds, mais jamais larmoyants. J’ajouterai que j’ai apprécié le manque de « romance ».

Un très beau roman !

Au final

Les mots pour : style, sujet, alternance narrative, uchronie.

Les mots contre : /


En bref : un très beau roman, lu avec attention, car il fourmille de détails. Des personnages crédibles, sans far, sans atermoiements. Des vérités qui se jouent des interprétations de chacun... 

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

E-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)