Les Nocturnes de Tess Corsac - #PLIB2020


Et si une amnésie pouvait vous sauver la vie ? Découvrez l'aventure de ces jeunes gens, privés de mémoire et qui vont se heurter à la douloureuse vérité, leur passé, dans ce roman SF de Tess Corsac : Les Nocturnes.



Éditions Lynks

Nb de pages : 370.

Série : / 

*** 
Traducteur : /.
Illustration :

***
Catégorie : Drame  Science-Fiction

Challenge : ABC imaginaire 2020.



125 Rouges. 125 Verts. 250 amnésiques. Et combien de Nocturnes ?

Nous avons cherché par tous les moyens à découvrir pourquoi nous étions enfermés ici. Si seulement nous avions su... Aurions-nous quand même été jusqu’au bout ?

Un nom, un bloc, une couleur d’uniforme : Rouge ou Vert. Ce sont les seules informations dont disposent les deux-cent-cinquante pensionnaires de la Croix d’If, entrés dans l’institut sans le moindre souvenir et sans opportunité de sortir.

Natt Käfig est un Rouge du bloc 3 A. Il est le dernier à avoir vu Laura, une Verte, avant sa mystérieuse disparition. Il se fait approcher par un groupe d’élèves... Qui sont ces « Nocturnes » qui ont besoin de son aide et qui pensent que Laura avait découvert les raisons de leur présence dans l’institut ? Rouges et Verts vont devoir collaborer pour percer le secret de la Croix d’If et échapper à l’administration. Y parviendront-ils en apprenant qu’ils sont prisonniers pour des motifs différents ?


Sortie : 21 Mars 2019    #ISBN9791097434274

Biographie

Tess Corsac est une jeune étudiante en médecine, qui jongle entre ses cours et l’écriture. Après Emma, son premier roman publié chez Le Muscadier*, elle continue d’écrire et nous offre à présent son deuxième roman. Une auteure prometteuse à suivre !

Source : Éditions Links – *(à 19 ans, en 2017)

L’histoire

  •  

Mon avis

J’ai lu ce livre depuis un petit moment, maintenant, mais comme j’avais entamé une série d’articles sur la tonalité dans les romans j’ai gardé cette chronique pour « plus tard ». Or, le vote du PLIB est passé depuis ce WK et en écrivant mon article, je me suis rappelé que deux chroniques manquaient...

J’avais sélectionné ce livre dans « mes 20" et je vous laisse découvrir dans l’article sur mon vote des 5 s’il s’y trouve ou pas.

Deux clans.

Dans ce roman, Tess Corsac oppose deux clans. Des verts et des rouges. Des jeunes gens à qui on a supprimé une partie de leur passé (par un procédé à découvrir dans le roman) ? L’ont-ils choisi ? C’est l’une des nombreuses pistes d’intrigue du livre et l’on découvre la réponse peu à peu, en même temps que Natt, le personnage principal sur qui l’auteure a posé sa focale.

Comme il ne se souvient plus de son passé, il va se poser des tonnes de questions. Cela donne le sentiment qu’il manque des informations pour bien comprendre. C’est ce que vit le personnage et donc, le ressenti est censé projeter le lecteur dans l’intrigue, puisqu’il aura les réponses en même temps que Natt.

L’amnésie est une pathologie qui fait couler de l’encre. Une sorte de mythe utilisé par plein d’auteurs.


Le mot du livre


La définition du dico n’apportant rien (Diminution ou perte de la mémoire...) je vous présente plutôt celle de Futura science qui donne des exemples concrets.

L’amnésie peut être permanente ou temporaire, globale ou sélective.
Ce qui veut dire qu’une amnésie peut rester à vie, comme dans le livre, ou être passagère. Par exemple, l’amnésie lacunaire : après une cuite, vous pouvez avoir oublié la soirée de la veille. À ne pas confondre avec l’amnésie des alcooliques (syndrome de Korsakoff) qui ne fixent plus les informations et événements récents.

En cas d’amnésie globale, la personne peut oublier jusqu’à son nom, sélective, l’amnésie peut se résumer à un événement, un épisode succinct.

Dans le roman, Tess Corsac utilise une amnésie permanente et sélective. [Spoiler] Les personnages ne retrouveront pas la mémoire, mais conservent une partie de leur passé. 
Elle peut être rétrograde : le souvenir d’événements antérieurs à la cause de l’amnésie est effacé.
C’est l’amnésie la plus connue et utilisée en littérature. Un choc traumatique, ou même une anesthésie peuvent engendrer un « blocage » du cerveau, qui ne fixera donc pas les informations. La personne ne peut donc pas se souvenir, puisque son cerveau n’a pas enregistré les événements ou que les connexions pour accéder à ces données sont altérées.

Dans le livre, l’auteure a joué sur ce phénomène et supprimé volontairement un pan de vie de chacun des personnages. 
Elle peut être antérograde (ou post-traumatique) : la perte de mémoire ou la difficulté à mémoriser concerne des événements postérieurs à la cause déclenchante de l’amnésie.
Ce principe n’est pas utilisé dans le roman. Concrètement, le cerveau, malmené, va se figer et arrêter d’enregistrer. Je ne vais pas développer les processus de mémorisation, aussi je vous invite à visionner cette petite vidéo (bien qu’incomplète, elle permet une compréhension rapide).



Voilà, j’espère que vous aurez les idées plus claires sur la mémoire.

Enquête et réflexions


Le livre s’axe sur une enquête : les personnages veulent comprendre. Rapidement, ayant mis la main sur des documents, un groupe, les Nocturnes, va obtenir des infirmations importantes sur « qui ils sont » et « pourquoi ils sont enfermés dans ce parc ». Mais ces informations partielles vont augmenter les doutes et engendrer une guerre des clans. La vérité dévoilée va mettre en péril un équilibre que l’amnésie protégeait.

Des jugements de valeur, de la peur, de la honte, Tess Corsac a usé d’une grande panoplie de sentiments et d’un vocabulaire pointu, a axé aussi sur la paranoïa de certains.

L’ensemble, cohérent, donne une aventure crédible, semée de violence (jamais gratuite) avec une exacerbation calculée des comportements.


La suite  ?


Le livre se suffit à lui-même. Je pense que je lirais autre chose de cette auteure qui a su amener une histoire différente avec une plume, certes inégale le long du roman, mais convaincante.


Au final

Les mots pour : Style (inégal) idée, enquête, amnésie, sentiments et paranoïa

Les mots contre : inégal, quelques petites longueurs, un peu violent


En bref : Un roman sur le choix et l’amnésie. Avec une narration efficace, centrée sur un personnage qui apprend au fil des pages que son passé lui a été volé, le livre distille les informations au compte-gouttes et entraîne dans une aventure très différente. 

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par FeedBurner.