Des œillets pour Antigone de Charlotte Bousquet - #plib2021


Quand les fantômes du passé viennent hanter les vivants... Découvrez un roman historico-fantastique  de Charlotte Bousquet : Des œillets pour Antigone.



Éditions  Scrineo


Nb de pages : 352

Série : / 

*** 
Traducteur : /.
Illustration : Djohr

***
Catégorie : Histoire, fantastique, jeunesse
Partenariat : Scrineo – PLIB
Challenge :.

1991, France.

En triant les affaires de sa sœur Joana, Luzia retrouve le médaillon qu’elle portait et son journal intime.

Très vite, elle comprend qu’il existe un lien entre le médaillon, le suicide de sa sœur et les cauchemars dont elle-même commence à être victime.

Consciente qu’il ne suffira pas de détruire l’objet pour être libérée de sa malédiction, elle se lance sur les traces de la vérité et se penche sur le passé de sa famille, dans un Portugal divisé sous la dictature de Salazar...

Ce livre a été offert par les éditions Scrineo dans le cadre du PLIB. Je les remercie pour cette découverte.

#isbn9782367409047



Biographie

Charlotte Bousquet a écrit une quarantaine d’ouvrages pour adultes et adolescents. Autrice éclectique, récompensée par de nombreux prix, elle est à l’aise dans tous les genres : anticipation, fiction contemporaine ou historique, fantasy ou bandes dessinées.  Ses récits, engagés, parfois âpres, laissent rarement indifférents. 

Chez Scrineo, elle a publié Nos Vies Suspendues (2019) et Des Œillets pour Antigone (2020).

Son site : www.charlottebousquet.com

L’histoire

  • Luz, en rangeant les affaires de sa sœur décédées cinq ans auparavant, plonge dans l’Histoire du Portugal en même temps que de celle de sa famille... Quand les fantômes du passé viennent hanter les vivants. 
  • Un extrait

Mon avis

J’ai découvert ce livre dans les présélections du Plib. Grâce au service presse offert par Scrineo, j’ai pu lire les premiers chapitres et j’ai choisi de voter pour ce roman dont j’avais lu 25 %. 


Addiction


Oui, 25 %, parce qu’une fois le livre ouvert, je n’ai pas pu le poser, tant l’écriture de Charlotte Bousquet a su me toucher. Pourtant, une partie de la narration est à la première personne. Mais l’alternance entre les différents protagonistes, entre les époques, et entre les styles d’écriture donne un texte d’une grande fluidité. Sans oublier les chapitres courts. 

Bref, le roman est prenant, attirant, addictif. 


Trois époques


Le livre s’articule autour de trois femmes et de trois époques. 

Alma – 1971

Jeune orpheline adoptée par un Coronel, Alma vit pour les chevaux qu’elle aime plus que les hommes. Entourée de deux frères, aussi différents que possible l’un de l’autre, elle grandit avec des convictions politiques dans une dictature. 

Au fil des chapitres la concernant, l’auteure amène toute l’histoire du Portugal. Une famille où chacun des fils a choisi un camp.

Ce sont aussi des textes en portugais et une plongée dans les traditions. 

Une grande partie des chapitres parlant de Alma sont narrés par ses frères, ce qui lui confère une aura particulière. 

Joana – 1986

Le récit de Joana est épistolaire : nous la découvrons dans son journal intime. Le style est donc celui d’une adolescente de 16 ans, qui raconte ses journées, ses amours, ses copains, son voyage à Manchester pour le concert de Queen... et sa haine envers sa sœur. 

(Concert en livre, complet et remasterisé)

Très joli travail de l’auteure pour ces passages où l’on ressent bien les tourments adolescents. C’est brut, c’est plein de parenthèses, de termes des années 1986. J’ai un attachement particulier à cette période et à ce roman, car il colle à ma propre adolescence. Du coup, je me reconnais dans les nombreuses références musicales, dans le langage utilisé... 

Luzia – 1991

Luzia est la narratrice principale. C’est par elle que l’on accède aux autres histoires : elle lit le carnet de sa sœur, elle part sur les traces d’Alma, sa tante puisque Manuel est un des frères d’Alam, elle remonte vers le passé envolé, etc. 

Dépeinte comme une « Portugaise » par sa sœur : peau brune, poils noirs, bref tous les artifices caricaturaux, elle est le vilain petit canard de l’intrigue. Pourtant, c’est une fille touchante par ses amitiés, ses sentiments, ses passions. 

À travers elle, nous découvrons une troisième époque, les années 1991, avec de très nombreux marqueurs temporels (trop ?), des musiques et des événements historiques. 

Deux thèmes sont abordés avec justesse et délicatesse, les relations entre femmes et le SIDA. 


Et le fantastique dans tout ça ? 


Et bien je n’en parlerai pas. L’auteure a amené l’élément fantastique par touches discrètes au départ. Des allusions, des petits riens, des sensations. La magie d’une écriture montrant les choses joue ici son rôle à merveille. 

Alors, bien sûr, si vous cherchez un livre empli de monstres dès les premières pages, vous ne trouverez pas votre plaisir dans ce roman. Il faut savoir se laisser porter par l’intrigue et frissonner. 

Votes des 25 ? Votes des 5 ? 

J’ai voté pour ce roman et il est, pour l’instant un bon candidat pour le vote des 5 livres de février. 

Mais je n’ai lu que six livres sur les 25*, donc, on verra bien. 

(enfin, 5 et 70% du sixième)


Au final

Les mots pour : Style, Histoire, personnages, charisme, marqueurs temporels

Les mots contre : un ventre mou vers le milieu du livre, marqueurs temporels de l’année 1991 un peu trop présents.


En bref : un très beau roman historico-fantastique, avec des personnages attachants et une intrigue menée de main de maître. 

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par FeedBurner.