Les 16 présélectionnés du Prix Aventuriales 2021




Voici les couvertures des 16 livres présélectionnés pour le prix Aventuriales 2021. 

À l’heure où j’écris cet article, nous avons déjà choisi les 6 titres qui seront proposés aux lecteurs des médiathèques. Ils seront annoncés le mercredi 14 octobre. 



Depuis quelques, vous avez constaté que je publiais moins sur ce blog. Deux grandes raisons : l’organisation un brin compliquée du salon des Aventuriales, que nous avons eu la chance de pouvoir maintenir en cette période compliquée ; la lecture des derniers romans en lice pour la sélection du prix 2021.

J’ai donc lu, intégralement ou en partie, les 32 livres qui nous ont été confiés par les éditeurs. Je tiens ici à les remercier chaleureusement pour la confiance qu’ils nous ont accordée.

Nous sommes six lecteurs dans le comité, avec des goûts différents (une force) et trouver un compromis sur les 16 livres présélectionnés, puis les 6 finalement retenus, nous a pris un peu de temps. Pas de combat de boue pour autant… 

Vous trouverez soit des résumés et un avis bref sur ces livres, soit un lien vers des articles plus détaillés. Ne cherchez pas de logique (ou d’indices) avec les livres qui ont été chroniqués sur ce blog, je n’ai qu’une voix sur les 6 ! 
 

Avant le prix.


Deux de ces romans avaient été lus avant même de les recevoir pour le prix des Aventuriales : 

  • Aiden Jones, t1 : La marque de Catherine Loiseau, – éditions Au loup

Alors qu’il rêve d’intégrer une fabuleuse école, Aiden, le héros de ce roman jeunesse fantastique, va rencontrer une demoiselle qui va changer sa vie ! 
 
En bref : un très joli roman jeunesse fantastique que je vous conseille. C’est dynamique, empli de sentiments profonds, bien écrit ! 

Quand le passé des uns retentit sur l’avenir des autres, quand les mensonges proférés pour protéger les enfants éclatent et les mettent en grand danger… 

En bref : une jolie saga familiale sur fond de sorcellerie moderne. Un style simple et accrocheur, des personnages nombreux (trop ?) qui évoluent en convergence vers une fin de tome crédible. 
 

Un que j’avais déjà…

Deux héros qui versent du sang, l’un pour vivre, l’autre pour gagner de quoi vivre. Lequel vous paraîtra le plus cruel ?
En bref : un premier roman plus que convaincant avec une plume délicate qui sert à merveille un texte empli de sentiments. 
 

Des découvertes

L’avantage d’être dans un comité de lecture ou un prix du livre, c’est qu’on lit des romans ou recueils que l’on n’aurait peut-être jamais feuilletés ! C’est le cas pour quelques-uns de ceux qui sont présentés ici. 

  • Cassylyna, de S.A. William – Livre's
Une jeune fantôme découvre les missions qu’elle doit tenir. Forcément, avec un caractère comme le sien…  

En bref : une plume vive, de l’humour, des scènes improbables et un personnage principal attachant ! Le texte s'essouffle un peu après les premiers chapitres, mais l'ensemble reste cohérent et frais. La fin est un peu déroutante. À découvrir. 

  • Dehors les hommes tombent d’Arnauld Pontier – éditions 1115
« Un Semblant qui parcourt la planète depuis des centaines d’années, à la recherche d’une voix, d’une chanson, d’un souvenir peut-être. » Cette phrase du résumé présente particulièrement bien ce court roman (ou novella) !  

En bref : un texte un peu trop SF et décalé pour moi, avec pourtant une plume superbe.

« C’est con, quand on est mort on peut pas chercher sur Wikipédia. » Découvrez cette phrase dans le roman fantastique de Maëlig Duval : Du Fond de mon Urne. 

En bref : un très joli petit roman paranormal, lu en quelques heures. Humour, douceur et inventivité. 

  • Jachère, de Stéphane Desienne – éditions du 38
La terre a été mise en jachère. Les hommes y reviennent quelques siècles plus tard (enfin, on va simplifier ainsi) et découvrent un monde bien différent. 

En bref : alors que je n’aime pas la SF, je me suis laissée surprendre par ce roman, grâce aux nombreux fils narratifs. La plume est agréable, l’histoire intéressante. 

  • La reine du diable rouge de JC Gapdy – Pulp Factory
L’enquête d’un androïde, dans un monde futuriste,  Gérulf, un androïde, enquête sur la disparition d’un jeune homme dont il était le précepteur !

En bref : Je ne suis pas fan de SF et de toutes les technologies qui en découlent. Les termes utilisés dans le livre, bien que savamment mêlés au texte, m’ont perdu au départ. La plume est convaincante, le style agréable et l’avantage du roman, pour la lectrice « non-SF » que je suis, c’est qu’il joue aussi sur les codes du polar noir. J’ai donc pu le lire jusqu’au bout, et au final, j’ai bien aimé et dépassé les mots barbarement SF...

Je n’attendais rien de ce roman, comme souvent et je me suis laissée emporter par la plume de l’auteure dans une aventure lente, doucereuse, dangereusement mortelle pour ses protagonistes.  

En bref : Une jolie plume qui sert de façon convaincante un roman étonnant et bien mené. Des vampires différents, loin des romantiques suceurs de sang…

  • Les nouveaux contes du whisky de Laurent Mantese – Malpertuis
Un recueil de nouvelles Fantastique en hommage à Jean Ray (les contes à Whisky)

En bref : une plume incisive, mais des textes qui n’ont pas su m’emporter dans leur univers. 

  • L’île des poupées maléfiques de Frédéric Cilinzer – Armada
« Retrouvez avec L’Île des poupées maléfiques la novellisation du plus célèbre film de Nick Foster, réalisateur maudit aperçu dans Danse Macabre, précédent roman de Frédéric. » Cette phrase présente particulièrement bien le livre. 

En bref : c’est avec une petite inquiétude que j’ai ouvert ce roman. Je suis une incroyable pétocharde, et je sais que Frédéric apprécie les univers glauques, un peu effrayants. Mais, rassurée par mes collègues du prix, j’ai entamé la lecture. Bon, j’ai refermé le livre plusieurs fois en me disant "ah, non, hein !",  et j’ai serré les dents sur la fin. Mais ça se lit super bien, c’est décalé, drôle par moment, et une vraie parodie des nanars américains où l’on sait pertinemment ce qui va se passer… (ce qui ne m’empêche pas de crier de peur) 

  • Loin de lui le soleil, de Vincent Tassy – Chat Noir
Pour public averti.
Ce livre est Très bizarre ! L’écriture très particulière et poétique mène la danse, avec des descriptions macabres qui passent sans heurt. C’est envoûtant. Je voulais lire 10 %, le premier soir, et sans m’en rendre compte, je suis arrivée à 22... pour le terminer le lendemain.

En bref : torturé, le texte comme l’un des héros, mais avec cette troublante attirance.   À découvrir !

  • Marraine de Émilie Chevallier Moreux – Noir d’Absinthe
Une fée marraine revisitée à la sauce 21e siècle : sexe, drogue et rock and roll. 

En bref : Une revisite des contes en cassant les mythes. Un peu d’humour, une plume efficace. Malheureusement, je n’ai pas su être emportée par l’aventure de cette marraine 2.0.

  • Millarca d’Orlane Escoffier –Le petit caveau
Et si on donnait la parole aux personnages des livres ? C’est ce que fait Orlane Escoffier dans ce court roman fantastique : Millarca, ou la véritable histoire de Carmilla.

En bref : Un roman court, mais bien mené, avec une idée de départ superbe et bien traitée. 

  • Pacemaker de Bernard Afflatet – éditions du 38
Un thriller fantastique, un drame psychologique, un hommage à Lovrecraft ? Ce roman déroutant est tout cela à la fois.

En bref : après un début un peu longuet, l’aventure s’accélère. Mais le temps est joueur, dans ce roman…  J’ai pris plaisir à retrouver la plume de Bernard Afflatet, toujours aussi vive, fluide et harmonieuse. Mais bon, si les auteurs pouvaient arrêter de me faire flipper ! 

  • Soleil trompeur de Pascal Malosse – Malpertuis
« Le radieux soleil des régions méditerranéennes » baigne les vingt nouvelles fantastiques de ce recueil. 

En bref : un peu trop fantastique, à mon goût. Ces nouvelles contiennent de belles qualités stylistiques, et le sud y est… magnifié ? 


1 commentaires :

Dominique Lemuri a dit…

Belle liste que ces 16, n'est-ce pas ? Je suis d'accord, il y a parmi tous ces ouvrages des romans que je n'aurais jamais ouverts sans le prix. Rien que pour ça, c'était une bonne idée.
A demain, chère toi !

 

nanet en salon

nanet en salon
Parce que j'écris, aussi...

Ma liste de blogs

Pour me contacter

Nom

Adresse e-mail *

Message *

Newsletter

Vous pouvez être avertis des publications.

Entrez votre adresse mail :

Merci !


Géré par FeedBurner

Membres

formulaire ABC

Articles les plus lus (7 derniers jours)

Mentions légales et Cookies...

Ce site utilise google analytics pour obtenir des statistiques anonymes de fréquentation.

Ce logiciel satisfait aux législations en vigueur mais vous pouvez désactiver les cookies lors de votre visite.

Les adresses mails utilisées par la newsletter sont gérées par FeedBurner.